Écoutez

Saint Gilles

Utilisé dès les années 60 comme remorqueur, Saint-Gilles servait à guider et tirer les navires entrant ou sortant des quais, principalement entre La Rochelle, Saint-Nazaire et Brest.

Historique

Il fut construit en 1958 aux chantiers navals des ACRP à La Rochelle, où il ira par la suite à Saint-Nazaire commencer sa carrière. Il effectuera des remorquages pendant plus de treize ans et retournera à La Rochelle, au port de La Pallice où il sera désarmé en 1989. Après un accident, le président de l'Union des Remorqueurs de l'Océan demande alors au Musée Maritime de La Rochelle d'en assurer la conservation. Le remorqueur sera hissé sur le slipway en septembre 1994 pour une restauration de sa coque et de son pont. L’année d’après, en 1995, Saint-Gilles est classé « monument historique ».

Après plusieurs phases de restauration pour pouvoir le rendre à nouveau navigable, il a été remis à l'eau le 18 septembre 2009 et fait ainsi parti de l'un des huit navires de la flotte patrimoniale du musée maritime.

Avec sa coque noire et sa cheminée jaune, vous pourrez l’apercevoir près du France 1.

Caractéristiques

  • Fiche technique
    Année de lancement 1958
    Type Remorqueur portuaire et de haute mer
    Matériau Acier
    Chantier/constructeur Ateliers et chantiers de La Rochelle Pallice
    Propriétaire initial Union des remorqueurs de l'océan
    Port d'attache initial La Rochelle
    Date d'entrée en collection 1989
    Prix d'achat 150 000 F
    Classement aux monuments historiques 17/05/1995
    Localisation actuelle Slipway
    Restauration 2013
  • Suite fiche technique
    Longueur 30,30 m
    Maître bau 7,92 m
    Tirant d'eau maxi 3,75 m
    Jauge brute 182,69 tonneaux
    Poids lège 244 t
    Surface totale développée 815 m²
    Surface des ponts 155 m²
    Surface carène 330 m²
    Surface des oeuvres vives 150 m²
    Surface des superstructures + mâture 130 m²
    Capacité gaz oil 58 t
    Capacité eau douce 25 t
    Propulsion Moteur réversible Deutz
    Auxiliaires 2 Baudouin