Écoutez

Pangur Ban

Pangur Ban fait partie de la « Loki Class », nom du premier voilier de la série de l'après-guerre qui préfigure les yawls de 38 - 41 pieds dessinés par le cabinet New-Yorkais Sparkman & Stephens. Ces derniers feront les beaux jours des voiliers rapides et marins des années 50-60.

Histoire

Après plus de 40 années à régater sur la côte Est des USA sous le nom de « Bikini », il est racheté par deux anglais en 1997 qui lui font traverser l'Atlantique pour continuer sa carrière de régatier en Angleterre. Remis en état et équipé pour la course-croisière, il devient Pangur Ban. Le nom « Pangur Ban » est tiré d'un poème irlandais du VIIIème siècle « Le Moine et son Chat Blanc Pangur Ban ».

Il porte le pavillon britannique pendant une quinzaine d'années et son port d'attache se situe sur la côte Est de l’Angleterre. Ses bassins de navigation sont la Mer du Nord, la Manche et la mer Baltique. En 2004, il est hiverné pour plusieurs mois dans le célèbre chantier Walsted au Danemark.

Régates et rassemblements

En avril 2006, il passe aux mains des français. Copains de voile depuis de nombreuses années où ils pratiquaient en Corse et anciens équipiers de Cantarel, ils ramènent à l'océan Pangur Ban en 2006. Il entame sa première saison de course dans le Challenge Classique Atlantique en 2007 avec des débuts très encourageants... Après une lutte acharnée contre Bryell II, Pangur Ban remporte le Challenge Classique Atlantique 2008.

Francisé puis immatriculé à Auray (Morbihan), son port d'attache est le Bono, petite commune du Golfe du Morbihan, son mouillage étant situé en rivière d'Auray. En 2019, il est à quai au musée maritime de La Rochelle.

Palmarès

2007 : 5ème du Challenge Classique Atlantique ; 2nd de La Semaine du Golfe ; 4ème de La Coupe des 2 Phares ; 1er de la Coupe Bouvet Ladubay du Patrimoine
2008 : Vainqueur du CCA avec 4 victoires : Échappée Classique de Quiberon, Belle Plaisance de Benodet, Coupe des 2 Phares et Classique du Grand Pavois.
2009 : 6ème du CCA ; 2nd de La Tregor Classique de Trebeurden
2010 : 4ème du CCA ; 1er de la première Classique du Bono (ne comptant pas pour le classement CCA) ; 1er des Voiles de La Citadelle de Port Louis et 3ème de l'Échappée Classique de Quiberon.
2011 : 8ème du CCMA (2nd des Voiles d'Iroise)
2012 : 3ème du CCMA Vainqueur des Voiles de la Citadelle
2013 : 3ème du CCMA Vainqueur de la Tregor Classique

Caractéristiques

Année1953
TypeYawl
ArchitecteSparkman & Stephens
ChantierAbeking et Rasmussen (Brême, Allemagne)
Longueur hors tout1,58 mètres
Longueur pont1,40 mètres
Longueur flottaison8,17 mètres
Bau maximum2,92 mètres
Tirant d'eau1,72 mètres
Tirant d'air14 mètres
Déplacement9 tonnes
Surface maximale de voilure au portant125 mètres carrés
Surface maximale de voilure au près77 mètres carrés
MoteurWesterbeke 33 cv
AgrémentEn escale le 23/10/2008