Écoutez

Rouvelon

«Rouvelon» est le deuxième des trois «Maïcas» construits par le Chantier De Rovère à La Seyne-sur-mer dans le Var.

Construction

Il a été commandé par Maître Jean Granet, avocat à Toulon, qui avait pour habitude d’attribuer à ses bateaux le nom d’un rocher de la baie de Sanary. Contrairement à la grande majorité des «Maïcas», sa construction est classique avec des bordés d’iroko aux rivets cuivres sur des membrures d’acacia. La construction très précise et la stabilité des bordés permettent l'absence de calfatage tout en conservant une étanchéité parfaite, avec son lest qui est en plomb.

«Rouvelon» est resté toute sa vie très proche de son état d’origine à l’exception des équipements de navigation et de confort intégrés en respectant le style de la construction. Le changement majeur est le cabinet de toilette qui a été complètement refait à la fin des années 90 dans un style «yacht classique », mais pas celui de la construction d’origine.

Histoire de la "Class Maïca"

En 1959, c'est à la demande français Henry Rouault que John Illingworth et Angus Primrose conçurent «Maïca» qui va donner son nom à la série. C'est  un  course-croisière qui va remporter les plus prestigieuses régates et même le championnat de la classe III du RORC (Royal Ocean Racing Club). Son grand tirant d'eau et sa largeur plus importante que les courses-croisières équivalents de l'époque le rende confortable à la navigation conformément à la demande d'Henry Rouault de pouvoir naviguer avec sa compagne. 

En 1960, «Maïca» est mis à l'eau, construit en bordé classique près de Portsmouth, à Bosham par Burnes Shipyard. Fort de son succès en régate, il sera construit par d'autres chantiers notamment dans sa version à voûte. En France, le premier fut construit aux chantiers Hervé de La Rochelle. Il s'agit de «Arabelle II», un maïca à tableau. Puis les chantiers De Rovère de la Seyne-sur-mer  en réalisent trois, dont "Rouvelon"  et les  Constructions Mécaniques de Normandie (C.M.N.)  de Cherbourg en construisirent une première série de huit en bois moulé, une methode peu employée pour des voiliers de cette taille. En tout c'est une trentaine d'unités qui seront construites chez C.M.N. Trois autres ont également été construits en France, Mandragore (Labbé à Saitn-Malo) un aux chantiers Bertin à Hyères et un du chantier Collonge sur la Gironde. C'est une des première fois que plus de trente bateaux de course-croisière ont été construits sur un seul modèle d'où le terme "Class Maïca".

Histoire

«Rouvelon» a couru la Giraglia en 1963 et 1965 comme en témoignent les plaques de cuivre à l’intérieur. Il a alors le numéro de jauge IOR F 1583 qui est toujours sur la grand-voile actuelle. À partir de 1972, il change plusieurs fois de propriétaires, un groupe de 4 personnes représentées par M. Delporte vivant dans la région de Lille. Il est alors basé à Dunkerque.

En 1975, il devient la propriété de Dominique Chapoux, jeune homme de 17 ans sans expérience nautique qui l’a acheté avec l’argent reçu d’une compagnie d’assurance en compensation de sa jambe laissée infirme dans un accident de moto. Il ramène «Rouvelon» à Toulon en passant par Gibraltar. Les nombreuses avaries subies par le bateau durant ce voyage sont réparées par le chantier De Rovère.

L’actuel armateur l’a acquis en 1985. Il engagea immédiatement une nouvelle restauration. Les varangues en acier ordinaire ont pratiquement toutes été remplacées par des varangues en acier inoxydable. Le moteur d’origine (Arona Diesel 12CV) a été remplacé par un Volvo Diesel 18CV en 1987. Sa capacité est de cinq couchettes.

Depuis 2011, «Rouvelon» a rejoint la flotte des yachts classiques et participé à de nombreuses régates organisées par le Yacht Club Classique.

Palmarès

2011 : 26ème du Challenge Classique Atlantique (CCA) (Coupe des 2 phares sud : 3ème place)
2012 : 33ème du CCA
2013 : 7ème du CCA avec 6 participations et 3ème de la coupe Vendée-Charente

Caractéristiques

Année1962
TypeSloop "Maïca"
ArchitecteJohn Illingworth & Primerose
ChantierDe Rovère (La Seine Sur Mer)
Longueur hors tout11,28 mètres
Longueur flottaison7,75 mètres
Bau maximum2,78 mètres
Tirant d'eau1,78 mètres
Tirant d'air14 mètres
Déplacement7,10 tonnes
Lest2,70 tonnes
Surface maximale de voilure au portant115,60 mètres carrés
Surface maximale de voilure au près52,30 mètres carrés
HéliceTripale fixe
MoteurVolvo 18 CV diesel de 1986
AgrémentEn escale 25/10/2012