Écoutez

Carpe Diem

Après le « Billie Jane » copie d’un cotre de Carantec, Pierre-Marie Bernard dans son chantier Billie Marine de Hennebont lance le « Billie Charlotte » qu’il a commencé à le dessiner il y a longtemps, s’inspirant de Seagull mais en plus petit.

Construction

La coque de Carpe Diem fut construite dans le moule, pont et liston en teck, rouf en acajou, témoignant que l’on peut « faire joli avec du moderne ». Il est le n°1 de la série Billie Charlotte réplique tout bois intérieur, barrotage... d'un côtre de pêche construit à Etel en 1947.

Sur l'eau, portant haut sa voile aurique, son mat de flèche et flèche envoyé, le grand foc amuré à l'extrémité d'un bout-dehors dissuasif, sa trinquette, ses cadènes, ferrures de beaupré et vit de mulet de bronze, l'ensemble sur un franc-bord peu élevé, tonture fine d'un pont souligné d'un liston de teck, lui confèrent une harmonie digne des grands. Comme le dit son propriétaire « Carpe Diem a été bien élevé et discret, aime sortir avec ses amis ».

En 2013 un gros problème d’osmose l’oblige à passer quelques années à terre et n’entame pas la détermination de son armateur à sauver son bateau, de retour à flot depuis 2017.

Caractéristiques

Année1998
TypeCôtre aurique
ArchitectePierre-Marie BERNARD
ChantierBillie Marine
Longueur hors tout9,10 mètres
Longueur coque7,07 mètres
Longueur flottaison5,60 mètres
Largeur2,10 mètres
Tirant d'eau1,15 mètres
Déplacement2,20 tonnes
MoteurBi-cylindre diesel 15 cv
AgrémentÀ l'année le 08/03/2004