Écoutez

Ninita

Niñita est une réplique de la célèbre goélette américaine de course au large Niña qui a été construite pour Paul Hammond lors de la course transatlantique de 1928 entre New York et Santander en Espagne.

Prémices de la construction

Niña, créée sur les plans de Starling Burgess en 1927, n'était pas un yacht de luxe. Construite par Reuben Biggelowe à Monument Beach (Cape Cod - Massachussets) pour Paul Hammond et Elihu Root, ces derniers lui firent prendre le départ du transatlantique. Puis elle fut skippée par Sherman Hoyte lors de la Fastnet.

De retour aux USA en 1929 elle gagna la course entre New London et l'Ile Gibson avant de se retirer de la Coupe de l'America de 1930, Paul Hammond ayant eu des problèmes de santé. Le New York Yacht Club la rachète, la restaure et barrée par le « Commodore » De Coursey Fales, elle gagna en 1939 et 1940 la course « Astor Cup races », en 1940 la « Stamford Vineyard Race » et la Queen’s Cup pour la catégorie des petits bateaux dont elle a été le premier bateau à arriver. Puis à nouveau après la guerre, La Niña domine les régates jusque dans les années 1960 et gagne même la Bermuda Race en 1962, au cours de laquelle elle a parcouru 217 milles dans une période de 24 heures.

Aux États-Unis elle est considérée à juste titre comme le yacht le plus performant en course de tous les temps ! Elle finit sa carrière comme bateau d'entrainement pour les officiers de la King Point Academy de la Marine Marchande.

Construction

Paul et Jenny Davies, ont été impressionnés par l’histoire, la beauté et la performance de Niña, et ont fait construire Niñita par pour en faire leur maison de croisière. Ce bateau est assez grand pour être la maison confortable et peut naviguer avec seulement 2 équipiers. Les dessins du plan, Burgess Design No. 23, ont été achetés au Mystic Seaport Museum dans le Maine aux États-Unis et sa construction suit fidèlement les conceptions originales de Burgess. Niñita est construite en bois de sapin de Douglas et de bois d’American Black Locust en utilisant des méthodes modernes de construction à saturation époxy.

Régates, rassemblements et navigations

De juin 2004 à l’été 2005, les propriétaires ont navigué entre le Canada, la Finlande et les îles Canaries. Ils visitent souvent les îles Açores, l’Espagne, le Portugal, les îles Canaries. Ils profitèrent de ces 8 mois pour régler quelques problèmes de gréements et de pont. Ils ont été aidé par les habitants de Horta et les en remercient.

En hiver 2005, Niñita prend le départ pour Lastres (Espagne) Gijon, Puerto de Santa Maria, Cadiz, et au printemps 2006, la fille de Paul et Jenny, Samantha Davies prend le départ de La Figaro à bord de l'AG2R. Paul et Jenny vont faire un petit tour sur les étapes espagnoles, de Madère et des Açores...

Ils participent à la « Angra 8 » race et prennent la 3ème place. À l’automne 2006, ils font une remontée vers la Bretagne, la Manche, les Pays bas et remontée du canal de Kiel pour passer l'hiver à Flensburg et Kappelen au nord de l'Allemagne. Ils préparent également leur croisière vers la Suède la mer Baltique et le cercle polaire pour l'été 2007. De la Baltique, Niñita reprend la direction de la France pour assister au départ de la Transat Jacques Vabres en Novembre (Le Havre) et passer l'hiver en Bretagne.

En 2008, Niñita participe à Brest 2008, Douarnenez, Belle Plaisance de Benodet, la Classique du Grand Pavois à La Rochelle avant de rejoindre Samantha aux Sables d'Olonnes pour le départ du Vendée Globe où elle termine troisième. Comme Paul et Jenny connaissent les quais du Musée Maritime, ils revinrent patienter pendant l'hiver puis partent rejoindre Samantha aux Açores avant de revenir en 2010 sur les quais du Musée Maritime et de participer à cinq épreuves du Challenge Classique Atlantique 2010 dont ils prennent la 15ème place avec la 3ème place de la Charente Classique.

Niñita est de retour pour l'hiver 2014 sur les quais du Musée Maritime de La Rochelle après des escales longues en Bretagne et aux Açores pendant les préparatifs de Samantha pour la Solitaire du Figaro.

Caractéristiques

Année2004
TypeGoélette
ArchitecteStarling Burgess (plans de la Nina)
ChantierNaval Nova Scotia (Canada)
Longueur flottaison15,24 mètres
Longueur pont17,98 mètres
Bau maximum4,70 mètres
Tirant d'eau3 mètres
Tirant d'air24,54 mètres
Déplacement40 tonnes
Moteur2 Ford Holland diesel 85 cv
AgrémentEn escale le 01/12/2008