Écoutez

Lasse

Lancé en août 1940 au Danemark dans le chantier Anker & Jensen de Stubbekøbing, « Lasse » a été dessiné par Johan Anker (comme le « Dragon »), en 1937 et construit entièrement en bois. Il est classé Bateau d'Intérêt Patrimonial.

Construction

D’après GRD, le voilier aurait été construit vers 1916, car en effet, à partir de 1930 les constructions étaient composites, (association de membrures acier et bois). D’autre part, la forme de sa carène, certainement un gréement en aurique, et des mensurations correspondant à un 12mj première génération plutôt qu’à un 10mj dont la taille était d’une manière générale plus petite.

N’oublions pas de préciser le destin de ces voiliers de régate dessinés par des architectes géniaux comme Fife, Nicholson, Myln, Anker et d’autres. Ils n’étaient construits pour leurs propriétaires, que pour quelques saisons de courses et étaient ensuite voués à la démolition ! C’est donc exceptionnel d’en retrouver encore de nos jours.

Selon le Commandant Flavio Serafini, c’est un des rares exemplaires existants de 10 Mètres IK d’avant-guerre. Se retrouve-t-il alors en Allemagne ? Le conflit étant déjà aux portes de l’Europe, on perd sa trace pour la retrouver à la fin de la guerre, lors de son rachat par Madame Gurli Larsen, qui le revendit plus tard à son mari P.T. Grosserer Larsen. Ce dernier l’inscrit alors au Registre naval danois le 27 septembre 1952, sous le nouveau nom de Lasse de Copenhague.

Star de cinéma

En 1959 à la demande de René Clément, cinéaste connu, la production des frères Hakim l’achète pour le tournage du film « Plein Soleil » dans lequel jouent Alain Delon, Maurice Renet, Marie Laforet et le voilier rebaptisé pour les besoins « Marge » constitue la toile de fond du film et de l’histoire. La photo d’Alain Delon à la barre fera le tour du monde.

Changement de propriétaire

Lasse est acheté par Jean Louis Nicolas en 2008. Morbihannais d’origine, résidant à Pau, ce dernier base le bateau à Hendaye pour pouvoir naviguer chaque semaine. À l’époque il ignorait que ce bateau était une star. Lasse est le premier bateau classique acquis par ce navigateur expérimenté :

 « J’ai toujours régaté… Après avoir goûté aux compétitions méditerranéennes sur les Fife Moonbeam III et IV, je désirais un classique : 8 ou 10 MJ, le 12 me paraissant un peu trop grand. Lasse, je l’avais repérée sans savoir que c’était elle, dans une marina du golfe de Saint-Tropez. Un jour, un broker me dit avoir trouvé ce que je recherchais. C’était Lasse… »

Restauration

Restauré, dans un premier temps à St Malo puis à Navarenx, il fut remis à l’eau en septembre 2011 à Hondaribia, après cinq ans de travaux. C’est Vincent Steiner qui réalisera la refonte du bateau. Coque bois, construction entièrement en bois, membrure sciée en chêne et ployée en acacia, quelques renforts en inox, brodés en acajou, Lasse est aussi un bateau équipé pour la navigation d’aujourd’hui. « Globalement, on a perdu le savoir naviguer à l’ancienne. A quoi bon restaurer un accastillage à l’identique, sauf à restreindre le choix des équipiers ? » estime Vincent justifiant ainsi l’installation de bloqueurs contemporains.

L’armateur de Lasse a contacté le musée maritime en 2012 afin de le faire agréer et lui permettre ainsi de remonter la côte atlantique. Son arrivée à La Rochelle est finalement programmée pour août 2015 dans le cadre des régates organisées par le Yacht Club Classique.
 

Caractéristiques

Année1940
ArchitecteAnker
ChantierStuberkobing (Copenhague)
Longueur hors tout18,25 mètres
Longueur flottaison12,51 mètres
Maître bau3,32 mètres
Tirant d'eau2,60 mètres
Tirant d'air22,65 mètres
Déplacement17 tonnes
Surface maximale de voilure au près164,60 mètres carrés
MoteurYanmar type 4JH4TE 8 cv réels 75 cv
AgrémentÀ l'année le 10/07/2013